Carrière de gypse de Lazer

Située sur la commune de Lazer entre Sisteron et Gap dans les Hautes-Alpes (05), la carrière est exploitée depuis fin 1988 et fait l’objet depuis 2006 d’un nouvel arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter pour une durée de 30 ans. Elle alimente jusqu’à un tiers des besoins en gypse du site Placoplatre de Chambéry.

Carrière de gypse de Lazer

Chiffres clés :

  • Superficie : 171 hectares, dont 12 ha en exploitation (5.3 ha pour la zone A, 2.4 ha pour la zone B et 4.3 ha pour la zone C).
  • Effectif : Une dizaine d'emplois permanents dont 5 dans le cadre de contrats de sous-traitance
  • Gypse extrait : 50 000 à 150 000 tonnes/an

Le gypse : extraction et traitement

La carrière de Lazer alimente jusqu’à un tiers des besoins en gypse de l’ usine Placoplatre Chambéry   pour la fabrication de plaques de plâtre . Elle se découpe en trois zones A, B et C.

L’extraction du gypse sur la zone A

Carrière de gypse de Lazer

Plan de la carrière de gypse de Lazer

La première étape consiste à décaper les terres végétales (qui sont immédiatement réutilisées pour la remise en état de la zone B).

Ensuite, l’ extraction du gypse  s’effectue par tirs de mines. Enfin, le  gypse  est acheminé vers la zone de concassage par camions tombereaux.

Le traitement et le transport du gypse

Le concassage primaire du gypse est réalisé en carrière sur la zone C où il est réduit à moins de 50 mm. Il est ensuite mis en stock puis transporté en camions jusqu’à Chambéry où il sera transformé en plaques de plâtre.

Une carrière respectueuse de son environnement

Carrière de Lazer

Carrière de gypse de Lazer

Pour une gestion environnementale optimale, Placoplatre  réalise un suivi régulier des éléments qui résultent de l’activité d’extraction de gypse. Le bruit, les poussières et les vibrations liées aux tirs de mines, générées par la carrière de gypse de Lazer sont contrôlées annuellement par des organismes spécialisés. La qualité des eaux est également contrôlée annuellement, au niveau de 22 points (sources et puits). Toutes les valeurs mesurées sont très nettement inférieures aux seuils réglementaires.

L’ensemble des résultats de ces mesures ainsi que le bilan de l’activité sont présentés lors de la réunion de la Commission Locale d’Information et de Suivi (CLIS) organisée annuellement, en présence des élus, administrations, riverains et associations.

Remise en état de la zone B

La remise en état s’effectue au fur et à mesure de l’exploitation, c’est ce qu’on appelle le réaménagement coordonné. Il est réalisé par comblement de l’ancienne fosse d’exploitation (sur la zone B depuis 2007) avec les stériles d’extraction des fosses en cours d’exploitation (de la zone A). La re-végétalisation sera ensuite réalisée avec des essences autochtones, permettant de restituer des prairies et des zones boisées.

Son réaménagement se fait au fur et à mesure de l’avancée des fronts de taille avec la réutilisation des matériaux de découverte et et les stériles d'extraction. Un reboisement compensateur a été réalisé en 2008 en contre-bas de la carrière : 1540 arbres ont été plantés.

Les vestiges d’un site médiéval

La région de Gap étant caractérisée par la présence de nombreux vestiges du passé, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC PACA) reconnaissait l’importance d’un ancien village médiéval dont l’histoire débute au XII° siècle et se termine au 14ème siècle sur un des flancs du gisement.

Des campagnes de fouilles financées par Placoplatre ont ainsi été réalisées de 1992 à 1996, puis en 2007 et 2008. Conduite par l’Association pour les Fouilles Archéologiques Nationales (aujourd’hui INRAP), les recherches ont mis à jour des vestiges d’habitations taillées dans le gypse et des équipements de la vie quotidienne : fours à pain, citernes pour recueillir l’eau de pluie, silos pour entreposer les céréales et de nombreux objets désormais conservés au Dépôt Archéologique Régional, à Aix-en-Provence.

OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×