Une carrière sur le fort de Vaujours : le projet d’exploitation de Placoplatre

 

L'objectif du projet de Placoplatre est à la fois économique et écologique. Il s'agira tout d'abord de défricher le site et de démolir les anciens bâtiments pour ensuite extraire le gypse en carrière à ciel ouvert. Ce gypse alimentera l’usine de Vaujours, le plus gros site plâtrier en Europe. Au fur et à mesure de son exploitation, la carrière sera réaménagée en espaces verts qui intégreront à terme les centaines d’hectares déjà été réhabilités par Placoplatre.

Un objectif économique : garantir l’approvisionnement en gypse de l’usine de Vaujours

Le projet d’exploitation du Bois de Guisy a pour vocation de prendre le relais de la carrière du bois Bernouille , qui alimente aujourd'hui l' usine plâtrière de Vaujours et arrive en fin d'exploitation. Cela permettra de garantir l’approvisionnement en gypse de l’usine et pérenniser ainsi son activité.

Implantée sur la commune de Vaujours depuis 1946, l’usine de Placoplatre est le premier site européen de l’industrie plâtrière.  Elle transforme en produits plâtre et plaques de plâtre près d’un million de tonnes de gypse par an, soit un quart de la production nationale et 50 % de celle de l’Île-de-France. Elle emploie localement environ 3 400 personnes (emplois directs et indirects) et fabrique des plaques de plâtre pour plus de 300 000 logements par an. 

Usine de Vaujours

Usine placoplatre de Vaujours

Pourquoi choisir le site du fort de Vaujours ?

Les 30 hectares de terrain achetés par Placoplatre sont situés à moins d’un kilomètre de l’usine de Vaujours. Cette proximité est un atout pour limiter drastiquement le bilan carbone de l’exploitation et avoir un impact environnemental très faible, le site étant par ailleurs à plus d’un kilomètre des premières habitations. En outre, cette proximité permettra de transporter le gypse uniquement sur des voies de circulation internes au site.

De plus, ce dernier gisement d’importance à proximité immédiate de Vaujours se situe au centre de la lagune où le minéral s’est déposé il y a 40 millions d’années. De ce fait, le gypse qui s’y trouve est de très bonne qualité et permet la réalisation de plâtre de très hautes performances.

Stock de gypse à l'usine de Vaujours

La qualité du gypse est un atout pour l'usine de Vaujours 

Un objectif écologique : transformer une friche industrielle en espace naturel

Le projet de Placoplatre a également une vocation écologique. Il propose aux différentes parties prenantes (Etat, collectivités locales, associations, riverains…) une réhabilitation totale du terrain laissé à l’état de friche industrielle.

Le projet de Placoplatre comporte trois phases :

  1. démolir les 150 bâtiments délabrés et assainir le site ; vérifier l’absence de pollutions résiduelles et les éliminer le cas échéant ;
  2. exploiter le gypse en carrière à ciel ouvert, pour alimenter l'usine de Vaujours ;
  3. remettre en état le site de façon coordonnée à l’exploitation du gypse, le reconvertir en un  espace naturel s’intégrant à la butte de l’Aulnay.
Du fort de Vaujours au bois de Guisy : les trois phases du projet

Du fort de Vaujours au bois de Guisy : les trois phases du projet

Au fur et à mesure de l’exploitation de la carrière, les travaux de remblaiement permettront d’une part la mise en sécurité définitive du site et d’autre part sa reconversion. Etabli de façon concertée avec l’appui de bureaux d’études spécialisés en écologie, le projet de réaménagement permettra le développement d’une importante biodiversité : création de boisements, d'espaces ouverts, de zones humides, etc.

Le Bois de Guisy, un futur espace de la ceinture verte de Paris? 

Les anciennes carrières de gypse remises en état font partie de la ceinture verte de Paris : les coteaux de la Dhuis, le bois de la Couronne, l’ancienne voie Lambert assurant le lien du canal de l’Ourcq au massif de l’Aulnay, puis à l’ouest de l’ A 104, l’ancienne carrière de Villeparisis-Le Pin.

Le site du fort de Vaujours redevenu Bois de Guisy sera ainsi, comme toutes les anciennes carrières Placoplatre, un espace vert accueillant une riche biodiversité.

L’encadrement environnemental et sanitaire du projet

L'exploitation du site devra rassembler les conditions nécessaires pour la santé, la sécurité et le respect de l'environnement. Ces conditions, issues notamment des servitudes d’utilité publique encadrant l'usage du site, reposent sur le principe absolu de précaution guidant les analyses de risques et les mesures d’encadrement.


OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×