Principes et fonctionnement de la Fondation Placoplatre

Créée en avril 2007, la Fondation d’entreprise Placoplatre s’est donné comme mission de soutenir des initiatives locales en France, dans des domaines en lien avec les valeurs de l’entreprise et les métiers du plâtre. 

1. Principes

La Fondation Placoplatre soutient des actions dans deux domaines en particulier :

  • le développement responsable ,
  • l’insertion professionnelle dans les métiers du plâtre et de l’isolation.

Ce soutien peut être :

  • financier , pour des projets spécifiques ou des actions récurrentes de partenariats avec des acteurs ;
  • logistique , via l’organisation de visites et/ou de formations ou initiations sur les usines Placoplatre ;
  • de compétence , en apportant au projet retenu le savoir-faire et l’expertise de collaborateurs.

La Fondation Placoplatre privilégie les projets à proximité de ses implantations, et intervient toujours dans le cadre de cofinancement . Elle n’a en aucun cas pour principe de contribuer à la globalité du budget estimé d’un projet.
Ses actions se déroulent dans le cadre de partenariats avec les associations environnementales, culturelles, sportives et sociales, les collectivités territoriales ou encore les établissements de formation initiale ou continue.
Elle est dotée d’un budget annuel de 250 000 € .

Agir pour un développement responsable

La Fondation Placoplatre soutient des initiatives environnementales mais aussi culturelles et sportives en privilégiant trois approches :

  • Préserver : protéger et valoriser la biodiversité (faune et flore), en collaboration avec les associations environnementales locales.
  • Parrainer : développer les manifestations culturelles et artistiques visant à pérenniser les savoir-faire locaux autour du gypse et du plâtre.
  • Soutenir : contribuer aux initiatives à caractère sportif en lien avec le milieu naturel.

Agir pour favoriser l’insertion professionnelle

La Fondation Placoplatre appuie des structures qui favorisent le retour à l’emploi des personnes en difficulté, dans les métiers du plâtre et de l’isolation. Elle s’appuie sur trois leviers :

  • la sensibilisation , la plus large possible, aux métiers du plâtre ;
  • la formation , du lycée professionnel à la formation continue ;
  • l’insertion , afin d’aider les publics en grande difficulté à accéder à des formations professionnelles.

2. Organisation et gouvernance

Le responsable de mission

Il assure le fonctionnement opérationnel de la Fondation Placoplatre. C’est lui qui :

  • sélectionne les projets, les instruit et élabore les conventions de partenariats,
  • suit l’avancement des projets financés.

Le comité de pilotage

Il se réunit 6 fois par an pour étudier les différents projets de mécénat financier soumis par le responsable de missions de la Fondation Placoplatre. Il décide du montant des aides à allouer à chacun de ces projets et propose éventuellement des pistes d’amélioration.
Il est composé de 10 personnes dont 7 collaborateurs aux compétences professionnelles diverses et 3 extérieurs choisis pour leur connaissance des métiers du plâtre et de l’isolation, des enjeux du développement durable et de l’insertion professionnelle.

Le conseil d'administration

Il se réunit une fois par an sous la présidence de M. Hervé de Maistre. Il décide de l’orientation stratégique de la Fondation et veille à sa bonne gestion.
Il regroupe 7 personnes, 5 collaborateurs et 2 extérieurs :

  • le directeur industriel et des carrières et Président de la Fondation
  • le responsable des missions de la Fondation, directeur des ressources humaines et trésorier
  • la directrice juridique adjointe du pôle PPC de Saint-Gobain
  • le représentant du personnel
  • Yann Fradin, Directeur général de l’association Espaces
  • Alain Borjon, compagnon plâtrier-staffeur-stucateur du Devoir, meilleur ouvrier de France, responsable de l’Institut supérieur des métiers du plâtre et délégué technique honoraire pour les Olympiades des métiers.

3. Chiffres clés

En 2018 : 31 projets soutenus pour un montant total de 283 600 € de subventions accordées qui se répartissent comme suit : 36% pour des projets relatifs à l’insertion professionnelle et 64% pour des projets liés au développement responsable.


OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×