Une équipe de tournage à Vaujours

Pour son nouveau documentaire sur Laurent Pariente, la réalisatrice Laetitia Mikles vient de passer 2 demi-journées sur le site de Vaujours. Le portrait de cet artiste atypique vivant désormais aux Etats-Unis, commencera en effet par les matières premières et les produits qu’il a valorisés dans son travail et donc tout particulièrement, le gypse et la plaque de plâtre.

La plaque de plâtre : matériau artistique pour Laurent Pariente 

De 1996 à 2007, Laurent Pariente a créé d’immenses labyrinthes d’un blanc immaculé invitant le visiteur à traverser ces espaces sans limite pour une expérience unique de déambulation, amenant à réfléchir sur soi-même et aux rapports que nous entretenons avec l’espace.

Ses installations, qui s’inscrivent dans la longue histoire du plâtre comme support artistique, ne pouvaient qu’intéresser Placoplatre . Car en effet, si depuis les fresques décoratives du néolithique jusqu’aux ornements en staff et au statuaire, les exemples sont innombrables, Laurent Pariente est probablement l’un des seuls artistes à transcender ce matériau sous sa forme la plus moderne : la plaque de plâtre .

Légers, faciles à monter et démonter, les murs, cloisons et plafonds de ses œuvres éphémères étaient totalement en système Placoplatre . Des ouvrages autoportants en ossature métallique Placostil® et plaques de plâtre, revêtus d’un enduit Surfenduit® puis d’une étonnante “peau veloutée” à la formulation secrète, mélange de craie et de plâtre Molda®, donnant une finition d’une blancheur parfaite à la propriété unique : si vous la touchiez, l’œuvre vous laissait une trace, tout en restant parfaitement intacte ! 

10 ans de mécénat Placoplatre

Placoplatre a accompagné Laurent Pariente sur le plan des matériaux et de la logistique. Nous sommes donc particulièrement heureux que ce futur film d’Alter égo Production témoigne de son parcours et de son œuvre passionnante, aux liens évidents avec l’architecture et la construction.

Parmi ses expositions exceptionnelles :

  • 2007 : La Maréchalerie, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture, Versailles
  • 2006 : Musée Antoine Bourdelle, Paris
  • 2004 : Galerie Franck, Paris /
  • 2004 : Exposition “Non Lieux”, Le Plateau FRAC Île-de-France, Paris
  • 2000 : Galerie Cent 8, Paris
  • 1999 : La Salle de Bains, Lyon
  • 1998 : Galerie Cent 8, Paris
  • 1997 : Le Creux de l’Enfer, Centre d’art contemporain, Thiers
  • 1996 : The Henry Moore Institute, Leeds, Angleterre
  • 1996 : Container, Art Across the oceans, Copenhague
01 tournage carrière doc L. Pariente-6276

Laetitia Mikles et son équipe - Brice Cavallero, preneur de son et Nicolas Duchêne, chef opérateur –tournant des images de la carrière de gypse de Le Pin - Villeparisis avec un guide expert : Gilles Bouchet, responsable développement carrières.

02 tournage usine doc L. Pariente-6426 (3)

Michel Draucourt du Services Techniques / Visites Usines du site de Vaujours, leur a fait découvrir toutes les étapes de la fabrication des plaques de plâtre de la chaine V5, depuis le stock d’homogénéisation du gypse, jusqu’à la palettisation et le stockage des plaques de plâtre.

03 : Le travail de Laurent Pariente

Exposition Laurent Pariente, Musée Bourdelle, Paris 2006 : une gigantesque installation respectueuse des exigences réglementaires, réalisée avec l’appui du plâtrier-plaquiste Manuel Conceicao, adhérent du Club Entreprises Placoplatre .

04 Laurent Pariente Musée Bourdelle

Exposition Laurent Pariente, Musée Bourdelle, Paris 2006 : une gigantesque installation respectueuse des exigences réglementaires, réalisée avec l’appui du plâtrier-plaquiste Manuel Conceicao, adhérent du Club Entreprises Placoplatre .

Pour aller plus loin : 


OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et gérer ces paramètres.

×